• Aigues Mortes

    Aigues Mortes   Pour la troisième année consécutive nous venons pour quelques semaines en Hérault,  plus précisément à Balaruc. Mais cette première semaine sera consacrée à nos amis Chantal et Jean-Pierre qui nous ont donnés rendez-vous dans une aire de camping-car Les Poissons d'Argent  située entre Aigues mortes et Le Grau du Roi.
       Depuis là, plusieurs visites sont faisables à pied ou en vélo. Cet article est consacré à l'une d'elles, celle d' Aigues-Mortes.
     

    La D62

     
     
       Notre excursion commence par la partie la plus désagréable, c'est à dire emprunter sur 600 mètres la N62, une route à deux fois deux voies. Fort heureusement le bord de la chaussée comporte une large bande destinée aux piétons et vélos. La vitesse est limitée à 90 Km/h sur cette partie de chaussée située  entre deux ronds-points distants de 800 mètres. Mais il est recommandé de rester vigilant.

     

    Aigues Mortes

     
       Par dessus les étangs nous apercevons la cité de Saint Louis, majestueuse et belle. Ici c'est le domaine des flamants roses et autres volatiles aquatiques.
       Peu avant le rond point où trône un gigantesque flamant rose métallique sur la droite il est possible de rejoindre une petite route qui nous mène directement à Aigues-Mortes.
     
     

    les vignobles

     
       Cette route est jalonnée de vignobles avec lequel on produit le fameux "vin de sable".
    Il y a aussi quelques champs maraichers où pousse une excellente variété d'asperge.
     
     

    La tour de Constance d'Aigues Mortes

     
     

    Le port d'Aigues Mortes

     
       Après avoir franchit le pont qui enjambe le canal du Rhône à Sète nous découvrons la cité. Les fortifications d’ Aigues-Mortes constituent un ensemble militaire remarquablement conservé, à l’apogée de l’architecture gothique. Les voûtes d’ogives sur chapiteaux sculptés, les gargouilles, le raffinement des décors de la tour de Constance, contrastent avec la puissance du système défensif des courtines. Les remparts forment une ceinture de 1600 mètres. (source: http://ot-aiguesmortes.com/)
     
     

    Aigues Mortes

     
       Nous avons pris l'habitude, lorsque qu'il existe, d'emprunter "le petit train" pour découvrir un site ou une ville. Donc nous ne dérogeons pas à la règle bien que cela fait plusieurs fois que nous venons ici.
     
     

    Aigues Mortes

     
     

    L’église Notre Dame des Sablons

     
       Témoin de l’embarquement de Saint Louis pour les Croisades, L’église Notre Dame des Sablons est sans doute le monument le plus ancien de la ville, dédié à la vierge sous le nom de Notre Dame des Sablons en référence probablement aux marécages sablonneux dont était entourée la cité. Construite en style gothique, elle subit de nombreuses transformations durant les siècles. En 1634, son clocher s’écroule. Elle reste fermée de 1738 à 1744, date à laquelle des restaurations sont entreprises : élévation de la tour carrée de l’horloge et changement d’orientation, le sanctuaire prenant la place du narthex. Pendant la révolution, l’Église sert de temple décadaire, de caserne et d’entrepôt à sel. Ce n’est qu’en 1804 que Notre Dame des Sablons redevient une église. Sa restauration intérieure est entreprise dans les années 60. L’Église retrouve la beauté de ses pierres. (source: http://ot-aiguesmortes.com/)
     
     

    La statue de Saint Louis d'Aigues Mortes

     
       Sur la place principale se trouve la statue en bronze de Saint Louis. En 1848 la statue est  commandée par le conseil municipal d' Aigues-Mortes pour commémorer la 7ème et la 8ème croisade. L'inauguration se fera le 9 septembre 1849. Le coût du monument s’élève à 16 000 francs. (source: https://e-monumen.net/)
     
     

    Aigues Mortes

     
     

    Aigues Mortes

     
     

    Les Salins du Midi

     
       Devant les salins d' Aigues-Mortes, de mars à août l'eau traverse les partènements. Les sauniers font circuler l'eau de bassin en bassin. Puis dirigent l'eau saturée vers les tables salantes. En septembre c'est la récolte.
     
     

    La tour de Constance d'Aigues Mortes

     
       Élevée par Saint Louis, la Tour de Constance est construite en 1242 pour protéger le port et la cité. Elle est l’unique élément défensif d’ Aigues-Mortes. Un pont dormant relie le châtelet à la tour qui est ceinte à l’origine d’un fossé annulaire. En 1249, on parle de la Tour du Roi. En 1254 au retour de la septième croisade, elle est terminée. (source: http://ot-aiguesmortes.com/)
     
     

    Aigues Mortes

     

    Aigues Mortes

     
       Belle perspective de la cité.
     
     

    piste cyclable reliant Aigues-Mortes au Grau du Roi

     
       Sur le chemin du retour la piste partagée avec les cyclistes longent le canal du Rhône à Sète. La fête de l'ascension et le beau temps font que les voitures sont à la queue leu-leu sur la route qui conduit au Grau du Roi.
     

    Les salins du Midi

     
       Voici l'entrée principale  des Salins du Midi (le sel La Baleine, vous connaissez?) Cette entreprise propose sa visite en petit train. Nous la ferons la prochaine fois.
     
     

    route entre la D62 et la D979

     
       Après 1000 mètres nous quittons la piste cyclable pour un chemin privé non goudronné autorisé aux clients des "Poissons d'Argent" munis du bracelet remis lors de l'inscription.
     
       La visite d' Aigues-Mortes est toujours très agréable à faire et à refaire. Nous nous en lassons pas. Le parcours aller-retour depuis l'aire de camping-car fait 8,98 kilomètres. La visite commentée de 30 minutes avec le petit train coute 5 euros par personne.
     
       Quant à l'aire de camping-car "Les Poissons d'Argent" on ne peut qu'en dire du bien. Les places sont spacieuses, les services sont corrects et le propriétaire sympa. Le stationnement avec service coute 10 euros par 24 heures, plus 4 euros pour l’électricité si besoin. De plus son restaurant est recommandé par un célèbre guide de voyage.
     
     à bientôt.............

     

    « Les GarrotxesLe Fort de Varisello »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    4
    Samedi 1er Juillet à 20:56

    Bonjour Didier,

    nous venons de visiter aussi Aigues Mortes où nous n'étions pas venus depuis bien longtemps. nous avons encore une fois apprécie, C'était le 14 juin.

    Je suppose que vous allez à Balaruc pour la cure. Alors bonne cure.

    Bises.

    Huguette

      • Mardi 25 Juillet à 18:23

        Bonsoir Huguette,

        Nous étions à Balaruc du 29 mai au 17 juin, nous aurions pu nous voir.
        Je reprend mon blog que j'avais laissé tomber depuis un certain temps.

        Bonne soirée.
        Bises.
        Didier

    3
    cricri
    Samedi 10 Juin à 17:20

    Quelle belle surprise de trouver ce compte-rendu. Oui Ce site est remarquable et plein d'histoire: tu savais qu'une certaine dame avait été emprisonnée pendant 40 ans dans la Tour ? Nous l'avions visitée (la cité) avec un guide, ainsi que le petit train pour la visite des salins "La Baleine".......

    Sympa de partager vos sorties....A + alors ? 

      • Dimanche 11 Juin à 16:57

        Ce sera le seul et unique article que je posterai
        car le réseau internet dans le camping de Balaruc est inexistant à cause des grands arbres....
        40 années, elle a dû trouver le temps long. Si je ne m'abuse elle a été libérée pour cause de folie.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :