• De Sagres à Vale Rabelhó

     Le cap Saint Vincent, le bout ouest de l'Europe.    J'ai pas mal vadrouillé en Europe mais jamais au Portugal. Le Cap Saint Vincent (Cabo de Sao Vicente) est la partie la plus au sud-ouest de l'Europe. Cet endroit symbolique est parcouru par énormément de touristes d'autant plus que l'environnement est superbe.
     

    30 janvier 2017

       La journée s'annonce belle, le thermomètre affiche un honorable 15°. Nous allons visiter la Forteresse de Sagres qui est situé à l'extrémité sud de la péninsule. Cette forteresse de conception unique a protégé la ville des pillards d'Afrique du Nord. Depuis cet endroit Henry le Navigateur a conçu ses expéditions au XVème siècle vers les mers inexplorées du côté occidental de l'Afrique, ce qui a annoncé l'ère dorée de l'exploration Portugaise.

      Malheureusement le fort est fermé pour raison de sécurité. Nous ferons une petite balade autour, histoire de nous imprégner des lieux...

     
     

    le parking de la forteresse de Sagres

     
     

    La forteresse de Sagres

     
     

    Les falaises à droite de la forteresse

     
       Un peu déçu de cette déconvenue nous partons au Cap Saint Vincent. Nous stationnons sur le dernier parking et allons nous promener sur les falaises. La première chose, autre que la beauté du site, qui attire l’œil sont les pêcheurs à la ligne.  
     
     

    Le Cap Saint Vincent

     
    Là on peut voir un pêcheur sur le flanc de falaise.    La photo ci-contre est un zoom d'une partie de celle ci-dessus. On peut y voir un pêcheur pratiquer son sport favori dans des conditions inconfortables. Notez bien qu'il n'est pas le seul, de l'autre côté du Cap nous en avons dénombré quatre. Pour eux aucune chance de survivre en cas de chute... Je pense que les falaises font une cinquantaine de mètres de haut !
     

       Le phare a été construit sur un ancien monastère. Il est visible en mer à plus de 45 kilomètres.
       Pour la petite histoire, ce bout du monde a été le théatre de plusieurs batailles navales dont celle de 1797 qui a opposé l'Espagne à la Grande-Bretagne. L'amiral Sir John Jervis, fort de ses quinze vaisseaux de ligne l'emporta sur les 24 navires de l'amiral espagnol Don José de Córdoba.

     

     

    source de l'image: https://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_du_cap_Saint-Vincent

     
       Voici une image du Cap Saint Vincent très certainement prise depuis un avion. (source: Par Martin Robson from Brighton, UK (Portugal 2012 Uploaded by tm) [CC BY-SA 2.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons)
     
     

     

          Le Fort de Beliche, consacré à Saint Antoine, a été construit avant 1587 (la date précise n'est pas connue mais il existe des documents faisant référence à cette présence de fortification). Le fort servait à contrôler les navires et les bateaux de pêche et à protéger les pêcheurs qui avaient dans cette zone le cadre de pêche au thon. A l'intérieur du fort, il y a une petite chapelle dédiée à Sainte Catherine. À l'entrée on peut trouver un bouclier avec les armes royales et une inscription datée de 1632 qui fait référence à sa reconstruction.

     
     

    Le Fort de Beliche

     
     

    Le Fort de Beliche

     
     

    Le Fort de Beliche

     
     

    Le Fort de Beliche

     

       La matinée est vite passée sur le site du cap. Nous partons vers le nord. Normalement il est prévu d'aller à Lisbonne. A 25 kilomètres de là, à Carrapateira. Nous y ferons une halte.

       A la sortie du village, sur la gauche, la route de la plage (estrada da praia) 300 mètres plus loin il y a un grand parking. Une dizaine de camping-cars sont éparpillés aux quatre coins de ce bel endroit. Quatre gros chiens nous accueillent. Des surfeurs baba-cools squattent le parking. Nous allons déjeuner après on verra. Pendant le repas on observe un de ces surfeurs qui remet du gasoil dans son vieux Mercedes à l'aide d'un entonnoir de fortune, genre bouteille d'eau dont on a coupé le fond. Le carburant coule vert, bizarre non? Le temps que nous mangeons, trois camping-cars et les quatre chiens s'en vont. (les chiens, de gros molosses, nous inquiétaient un peu).

       La piste fait le tour du petit cap. Des petits sentiers descendent jusqu'à l'océan. Des pêcheurs sur la falaise, beaucoup moins haute qu'au Cap Saint Vincent, titillent le poisson. La mer est forte, les vagues viennent s'écraser dans un grand fracas sur la roche.

     
     

     
     

     
     

    Le parkind de Carrapateira

     

       A 18 heures nous sommes de retour. On s'installe pour plusieurs jours. Le cadre est idyllique et de surcroit au calme. De gros nuages assombrissent le ciel. La nuit sera belle.

    31 janvier 2017

       Ce matin j'ai redressé la tête de parabole TV, le fonctionnement est chaotique. Cette fichue mécanique m'agace. Pendant ce temps Colette est partie avec nos amis faire une balade. Une bruine pénétrante s'installe et s’amplifie. Ils sont rentrés...mouillés. Notre après-midi se passera dans le camping-cars à faire des jeux de société.

    Demain Jacquie et Claude reçoivent la visite de leurs amis de la Mayenne. Ils iront faire un resto un peu plus loin et nous, nous repartirons en direction de l'Andalousie. Le temps y est meilleur. Lisbonne sera visitée une prochaine fois.

     
     

    Praia da bordera

     
     

    La moto de ce pêcheur a passé de longues heures au bord de l'océan.

     
     

     
     

    Les inconditionnels de la pêche

     
     

     
     

    Chemin de bois menant à la plage

     

    01 février 2017

        Les amis de Jacquie et Claude arrivent vers 10h45, ils nous les présentent, puis s'en vont chercher un restaurant. Le camping-car est en ordre de marche, nous déjeunons et partons. Ce soir le bivouac se fera sur le parking de la plage de Salgados à Vale rabelho. Il est 16h30 nous y sommes, nous chaussons les godasses de rando et allons faire un tour sur le sentier de la zone marécageuse jouxtant le golf jusque l'entrée de Armaçào de Pera L'après-midi passe sous un ciel très chargé.

     
     

    Le déversoir du lac

     

    Un héron pêche

     

    Le lac, les eaux sont basses.

     

    02 février 2017

       Il pleut, comme cette nuit. Vers midi le soleil apparait timidement. La pizza portugaise qui cuit dans le four est à point. Nous déjeunons, la suite du programme est le farniente. Colette bouquine et moi je joue à la belote sur le smartphone.

       Vers 15 heures surgit un camping-car qui se gare près de nous, Jacquie et Claude viennent d'arriver. Demain leurs amis viendront de nouveau les chercher pour déjeuner à Benagil où se trouve leur location.

       En cette fin de journée nous allons en ville prendre un café puis le retour se fera par le littoral. Superbe la découpe de la côte.

     

     

     

     

     

     

    3 février 2017

       L'océan est déchainé. Pendant la nuit un grain s'est levé et les vagues de deux à trois mètres se déversent dans un vacarme assourdissant. Vers 10 heures nous partons pour Tavira.

     
     

    De Sagres à Vale Rabelhó

     
    Nous avons parcouru 117 kilomètres depuis Sagres
     

    Nos bivouacs:

    • Carrapateira    37°11'33.4"N 8°54'08.2"W
    • Vale Rabelho   37°05'24.7"N 8°19'38.3"W
     
    « De Olhaó à SagresDe Vale Rabelhó à Maro »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    6
    Mercredi 11 Avril à 20:37
    Bonjour Didier Merci pour ce cette description superbe d'une région que nous ne connaissons pas. Effectivement cela fait envie mais pas forcément en cette période de l'année. Bien amicalement Annie et Jean Paul
      • Jeudi 12 Avril à 09:31

        Bonjour,

        Et bien notre périple en Algarve était une première.
        Nous retournerons au Portugal, je pense que ce pays le mérite largement.
        Pour la partie que nous avons visitée les paysages, l'histoire
        et surtout la gentillesse des portugais nous a marqué.

        Bien amicalement
        Didier

    5
    Jeudi 29 Mars à 19:07

    Bonjour Didier,

    Merci pour la découverte de cette jolie partie de la côte que nous avons délaissée car du cap Saint Vincent nous sommes directement remontés sur Lisbonne par l'intérieur des terres.

    Bonne soirée,

    MH & Guy

      • Vendredi 30 Mars à 17:54

        Bonjour MH et Guy,

        Si le temps avait été propice nous y serions encore! lol!
        C'est un endroit reposant où tu as la paix.
        Nous y retournerons.
        Bien amicalement
        Didier

    4
    Lundi 26 Mars à 09:22

    Bonjour Ebbe,...

    Eh oui .....l'Algarve une région du Portugal que l'on ne pense pas en qui est magnifique et mérite d'être visité

    je vois que le fort était fermé Voici ici un aperçu de l'intérieur ICI

    Merci pour ces belles photos

    Bonne journée

    Amitiés

      • Jeudi 29 Mars à 15:59

        Bonjour JM

        J'ai suivi le lien , sans trouver des photos de l'intérieur
        Peut être que j'ai mal regardé?
        Merci de ton passage
        Bien amicalement
        Didier



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :