• De Vale Rabelhó à Maro

    El Rocio Lors de nos voyages nous parlons forcement avec beaucoup de personnes. Plusieurs d'entre elles m'ont dit si tu passes par là, arrêtes toi à El Rocio. Ce petit village atypique réuni énormément de personnes lors de fêtes religieuses, mais ce n'est pas tout. Nous sommes arrivés ici lors d'un weekend où justement il s'agit de fêter comme tous les weekends la Vierge.
      
     
       Mais avant ça revenons terminer le récit de notre voyage en Algarve.
     

    Au-dessus de la rivière passe un grand pont, le parking de Tavira est là.

     
     

       Sur le parking de Tavira il y a énormément de camping-cars, on pourrait imaginer que l'on participe à un rassemblement de gens du voyage. Nous en faisons partie dans une certaine manière? Après le tea time direction le centre ville. Un petit tour à la poste pour acheter des timbres (c'est comme en France...no comment) . La ville est animée et tous les magasins sont ouverts.

     

    4 février 2017


       Le samedi c'est le marché, de plus à l'extérieur il y a une brocante. C'est la totale. Comme nous sommes garés à proximité nous sommes réveillés de bonne heure. Ce brouhaha matinal n'est pas fait pour nous. Je déplace le camping-car au fond du parking avant le petit déjeuner. Ouf, le calme est revenu !

     

    le parking que nous avons utilisé à El Rocio

     

       Avant de se poser à El Rocio comme le temps est à la pluie nous filons jusque la côte à Matalascañas. Nous n'avons pas trouvé d'argument favorable pour visiter ce lieu. C'est une succession de barre d'immeubles serrés les uns contre les autres. Pas ou très peu de vie, il s'agit là encore d'un village à 99% constitué de résidences secondaires. Nous déjeunons sur une petite place, puis retour à El Rocio.

       Le bivouac se fait juste derrière la police locale. Nous sommes huit camping-cars. Une éclaircie se profile, allons nous pouvoir aller faire un tour sans se faire rincer ?

     
     

     

       Vraiment particulier ce village, pas de trottoir, pas de chaussée, ici tout est sable. Les maisons de style andalou ont toutes un patio. Devant ce patio des barres horizontales en bois à 1,50 mètres du sol. ne serait-ce pas pour attacher les chevaux?

       L'église est doté d'un retable digne de la Vierge Nuestra Señora del Rocío qui se traduit par Notre Dame de la Rosée. A la pentecôte ce sont des centaines de milliers de pèlerins qui viennent l'honorer. Cette Vierge peut s'appeler de différentes manières en fonction de la sensibilité régionale des pèlerins. Blanca Paloma (Blanche Colombe) La Pastora (la Bergère) ou La Reina de las Marismas (la Reine des Marais).

       Il tombe des cordes, nous rentrons nous mettre à l'abri au camping-car.

     
     

    En Provence c'est pareil.

     
     

     
     

     
     

     

    05 février 2017

       Dimanche, une foule immense investie le village. Des dizaines de bus, des centaines de voitures viennent s'agglutiner sur les grands parkings. Tout le monde converge vers l'Ermita de la Virgen del Rocio. Nous essayons de nous en approcher. Le sanctuaire est plein à craquer, à l'extérieur la foule se presse dans des files interminables. Nous réussissons à entrer par une porte latérale. Dans l'édifice de grands panneaux demandent le silence, d'autres de ne pas filmer ou photographier. Et bien tout le monde parle à très haute voix, tout le monde filme ou photographie selon son envie. On prie, on chante, on pleure. C'est l'Espagne!!

     
     

     

     
     

    Bar à cavaliers

     
     

    El Rocio

     

    06 février 2017

       Ce matin 7,5°, cet après midi 22°. Journée propice à une grande balade. Nous ferons le tour en périphérie de ce village ce qui fait 5,30 kilomètres.

     

    07 février 2017

       Il est 9 heures, nous nous apprêtons à quitter les lieux. Avant de partir d'El Rocio je fais le plein de carburant et donne un coup de karcher sur la carrosserie. La pluie a déposé une grosse couche de sable venue très certainement du Sahara.

      Nous filons vers Antequera. Peu avant nous quittons l'autovia A92 pour aller visiter la Collégiale d'Osuna, petite ville située à l'ouest de Séville. Puis nous stationnons sur le parking camping-cars d'Antequera. Celui auquel je faisais référence dans un précédent article. Le secteur est bruyant, disons que de 23 heures à 5 heures c'est correct. Demain Jacquie et Claude nous rejoignent pour reprendre cette aventure ensemble.

     
     

    Près du parc du Torcal

     
     

    Près du parc du Torcal

     

    08 février 2017

       Sept heures du matin, un bruit assourdissant nous tire du lit. Les travaux routiers d'à coté du parking reprennent leur cours, sauf que là les ouvriers entreprennent de creuser une tranchée juste devant le camping-car. Je mets très vite notre home à l'abri sur le parking près du stade!

       Claude ne connait pas le parking, il m'appelle en me disant qu'il est coincé en plein centre ville. Je lui indique la route, vers 13 heures nous déjeunons ensemble. Nous apprendrons à ce moment-là qu'il a cassé le téléphone de Jacquie dans un accès de colère lorsqu'il était pris dans la circulation de centre ville. Nous avons bien ri...

       Nous partons vers Malaga par la A7075, la route qui passe par le Torcal. Nous nous arrêtons prendre quelques photos au col avant Vilanueva de la Conceptión. Nous faisons ce soir notre bivouac comme d'habitude en pleine nature à l'Embalse de Campillas.

    Demain nous nous arrêterons à Nerja, visiter les grottes.

     
     

    La Cuevas de Nerja

     
     

    La Cuevas de Nerja

     
     

    La Cuevas de Nerja

     

       Mon appareil n'est pas adapté pour prendre des photos sous terre. Mais je peux vous dire que cette visite est incontournable. Un grand parking payant pour une somme modique est à votre disposition. Nous louons un audiophone dernier cri qui nous explique en long et en large comment est née cette grotte.  

     
     

    Balcón de Europa

     
     

    Balcón de Europa

     
     

    Le centre de Nerja

     
     

    Balcón de Europa

     
     

    Une des plage du centre ville la Playa de la Calahonda

     
     

    Balcón de Europa

     
     

    L'Ayuntamiento (mairie)

     
       Après nous repartons centre ville de Nerja. Pour stationner sans problème suivre la direction du 'balcón de Europa" situé à deux pas du cœur historique. Nous aurions bien voulu visiter le musée dédié à la grotte mais il est fermé. On nous dit qu'il ouvre trois jours par semaine de 9 à 16 heures. A vérifier!!?
     
     

     
     

     
     

    Chut, on dort....

     
       Fin d'après midi nous reprenons la route vers Motril à la recherche d'un endroit pour la nuit. Facile par ici, sur la N340 la route a été détournée par des tunnels pour éliminer les virages en épingle à cheveux du bord de mer. Ces bouts de routes désaffectés sont de bons endroits pour être au calme. Trois kilomètres après Maro, au-dessus de la Playa de las Alberquillas nous bivouaquons là.
     
     

    De Tavira à Maro

     
    Demain matin aurons nous le droit de voir un superbe lever de soleil sur la Méditerranée?
     
     
    Nous avons parcourus 564 kilomètres  depuis Tavira
     

    Nos bivouacs:

    • Tavira              37°07'24.0"N 7°38'37.5"W
    • El Rocio          37°08'01.8"N 6°29'20.5"W
    • Antequera       37°01'17.2"N 4°34'18.3"W
    • Almogia          36°49'13.9"N 4°29'46.7"W
    • Maro              36°44'57.6"N 3°48'21.3"W
     

     

    « De Sagres à Vale RabelhóDe Maro à Rodalquilar »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :