• Saint Guilhem le Désert

       
    parking en amont de Saint Guilhem le Désert    Le temps des visites estivales est de retour. Je suis allé plusieurs fois dans le cadre de ma profession à Saint Guilhem le Désert mais jamais à titre personnel. Nous avions fait une tentative de stationnement il y a deux ou trois ans  mais en vain. Le camping car est banni en cette commune. 
      

     

       Qu'à cela ne tienne, nous aimons bien marcher et voici notre plan pour prendre le temps de (re) visiter sans aucune contrainte ce joli village.
       Entre Aniane et Saint Guilhem sur votre gauche il y a un parking où il est possible de stationner. Il n'y a de la place que pour six camping-cars. Vous devrez faire à peu près 1500 mètres à pied.
       Mais en amont de Saint Guilhem, à 1800 mètres environ, vous trouverez un immense parking sur votre droite. C'est une base de canoë kayak. Cet endroit vous permet de stationner, visiter Saint Guilhem, faire une activité nautique et passer la nuit sur place en toute sécurité.

       Nous avons choisi cette deuxième possibilité.
    N 43°44'53.0''
    E   3°35'24.1"

     

    L'Hérault

     
       Ce fleuve prend sa source au Mont Aigual. Après de nombreux méandres il se jette, au bout de 147 kilomètres, dans la mer Méditerranée à Agde. Ici ses eaux couleur émeraude creusent inlassablement le fond de cette vallée très encaissée.
     

    maison au bord de l'hérault

     
       Sur le chemin nous passons devant un jolie maison dont les ouvertures ont été maçonnées sûrement pour décourager les squatteurs?
     

    échelle des crues de la rivière

       Une échelle des crues marque ses plus violentes sautes d'humeur. Impressionnant car le fleuve est à dix ou quinze mètre en contre-bas de la route. Il ne fait pas bon de rester dans ce coin par violent orage ou "épisode cévenole".!
     

    l'entrée de Saint Guilhem le Désert

     
       Après vingt minutes de marche nous sommes à Saint Guilhem. Pour les amoureux de vieilles pierres ce village est un paradis. La commune a soignée l’aménagement routier et urbain d'une façon irréprochable. Mais... je laisserai à la fin de ce billet une (des) critique. J'aime bien jeter un pavé dans la mare!
     

    la maison communale

     

    Saint Guilhem le Désert

     

    la mairie

     

    Saint Guilhem le Désert

     
       Saint Guilhem le Désert c'est pas compliqué. On ne peut pas se perdre. Le Verdus coule dans une vallée très étroite perpendiculaire à l'Hérault. L'homme a tracé un chemin de chaque côté de cette rivière puis bâtit autour de tout ça. La photo ci-dessus est prise au cœur du village. Ici on a su préserver la nature.
     
     Saint Guilhem le DésertSaint Guilhem le Désert

     

     
    Saint Guilhem le DésertSaint Guilhem le Désert
     

    Saint Guilhem le Désert

     

    Saint Guilhem le Désert

     
       Le propriétaire de cette maison a bien du courage d'entreprendre sa restauration.
     

    le platane, place de la Liberté

     
       La place de la Liberté est le clou de la visite. Il y règne une ambiance cool, méditerranéenne en quelque sorte. Au centre près de la fontaine trône un vénérable platane. Une plaque clouée nous dit qu'il est ici depuis 1855. Il se dit aussi qu'il fût planté en 1848 pour célébrer la naissance de la République.
       Lors de la crue de 1907, un âne avait été attaché au platane. La force de la crue détacha l’âne et l’entraîna dans l’abbaye (ouverte pour évacuer l’eau). L’âne se retrouva assis sur le maître autel au fond de l’abside mais fut sauvé des eaux !
     

    Eglise abbatiale de Saint Guilhem le Désert

     

    Eglise abbatiale de Saint Guilhem le Désert

     
       L'Abbaye de Gellone fût érigée au début IXe siècle.  En 1998 elle est classée au Patrimoine mondial par l’U.N.E.S.C.O. au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France.
     

    le cloître

     

    le cloître

     

    Saint Guilhem le Désert

     

       A la sortie du village notre visite s'achève par ce petit pont. Il enjambe le Verdus et permettait autrefois de remonter la vallée vers Ganges. Voilà une visite incontournable, à recommander bien sûr.

       Mais... les prix exorbitants pratiqués sur certaines terrasses de bar nous paraissent un peu (beaucoup) extravagants. Les tarifs sont supérieurs à ceux pratiqués dans les grandes villes... Ce côté "Pickpocket" nous déçoit vraiment.
       Autre chose, les descentes de gouttières pas très uniformisées et obsolètes font tâches.  
       Quelques paraboles n'ont rien à faire dans le champs visuel du badaud.
       Enfin, je sais qu'il n'est pas facile de stationner des camping-cars mais la municipalité ne pourrait-elle pas faire un (petit) effort?.

       Hormis ces quelques remarques, les Sauta Rocs peuvent être fiers de leur village. Merci à la commune de préserver ce lieu historique remarquable.

     

    « ValmanyaVilleneuvette »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    10
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 12:11

    Bonjour,

    Encore un très beau reportage, je revois avec plaisir ce coin que je connais.

    Bises

    Huguette

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 22:33

        Bonsoir Huguette,

        Je me "régale" à chaque fois que je parcours les ruelles de ce village au passé bien rempli.

        Bises
        Didier

    9
    Dimanche 29 Mai 2016 à 18:40

    bonsoir,

    joli reportage de ce village que je ne connais pas,je vais voir sur une carte ou cela se trouve....lol

    belles photos,

    amitiés a vous

    les ariégeois

      • Lundi 30 Mai 2016 à 14:39

        Bonjour les Ariégeois,

        Content de vous revoir sur mon blog.
        Et oui si vous allez parlà, dans ce coin de l’Hérault, il y a de jolis endroits à visiter.
        St Guilhem se situe au nord de Clermont de l'Hérault, à voir absolument.
        Bien amicalement
        Didier

    8
    christiane
    Mardi 24 Mai 2016 à 07:50

    Coucou Didier,

    Quelle bonne idée de nous faire partager votre visite! Les balladins y ont fait étape lors d'une escapade qui nous avait menée au Mont Aigal!. Je me souviens du contraste saisissant, car venant de la station météo toute givrée , la descente sur St Guilhem fut un enchantement dans un paysage  sauvage et petit à petit l'arrivée vers la douceur du midi!

    Un autre anecdote: pendant la visite dans les ruelles, nous avons été accostés par des reporters RF3,nous ont demandés une interview! et c'est qui qui a été interrogé: Yan Cooper! Nous avons biensûr guetter son passage  à la télé.......

    A bientôt pour d'autres lectures.....

    CC    glasses

     

     

      • Mercredi 25 Mai 2016 à 11:04

        Bonjour Christiane,

        Je savais que tu allais me faire cette réponse, c'est bien de se rappeler de bons souvenirs ,
        n'est-ce-pas?
        Vous avez guetter le passage du reportage, mais vous l'avez vu au moins?
        Bonne journée

        DB

    7
    Lundi 23 Mai 2016 à 13:46

    Bonjour à vous,

    Je viens faire la petite curieuse de service, venant directement du blog de mon cher ami David. Je connais très bien Saint-Guilhem et c'est vrai que les tarifs y sont exorbitants, sans parler de ce que vous mentionnez. Et que dire de l'invasion, surtout quand les beaux jours arrivent. Cela reste un village très beau, malgré tout. Vous parlez d'Aniane. savez-vous, qu'aux environs de Noël, il y a, dans l'église et la chapelle contiguë à celle-ci, de très belles crèches grandeur nature et la maison du père noël. Ceci, je vous le précise, car nous avions été ravi de les découvrir.

      • Mercredi 25 Mai 2016 à 11:01

        Bonjour,

        Merci pour votre commentaire, il est vrai que moi aussi j'ai visité votre site grâce à David.
        Il est perfectionniste, comme vous d'ailleurs,  et c'est un plaisir de parcourir
        les articles de son blog.
        Je ne connaissait pas l’existence de la crèche vivante à Aniane.
        Comme quoi les blogs servent autant dans le partage que dans la communication.
        C'est noté dans mon agenda, au cas où...
        Bien amicalement

        Didier

    6
    Dimanche 22 Mai 2016 à 13:34

    Bonjour ;-)

    Je ne connais ce Magnifique village qu'à travers des partages, mais j'aimerais beaucoup y aller, il me semble terriblement bien conservé et intéressant.

    Ces pierres multi-centenaires auraient tant à nous conter.

    Vos photographies et texte sont vraiment très adaptés, et vous donnez envie de connaître les lieux.

    Pour le coût des consommations dans ce type d'endroit "courrus" par les estivants, je déplore bien souvent également certains abus, j'essaye généralement de consommer localement, mais généralement pas dans ces centre-ville, mais dans les alentours, où l'on est généralement bien reçu.

    J'ai bien lu votre gentil message, je ne pense pas passer  malheureusement avant 2017 dans l'Aube ou les Pyrénées-Orientales, mais si vous seriez toujours intéressé pour échanger de choses et d'autres, malgré ma timidité exacerbée, ce serai avec plaisir.

    Je vais me permettre, si vous n'y voyez pas d'inconvénients, de mettre un lien rentrant vers votre site, je ne sais pas si cela pourra vous permettre l'arrivée de beaucoup de visiteurs, mais c'est avec plaisir.

    Un agréable dimanche à vous, et merci pour ce partage.

    Au plaisir,

    David,

     

      • Lundi 23 Mai 2016 à 11:29

        Bonjour David,

        Merci pour votre aimable message et le lien rentrant vers mon site.
        Si cela peut m'aider à trouver d'autres lecteurs et par la même occasion dialoguer
        avec de sympathiques correspondants comme vous, pourquoi pas.

        Ne vous gênez pas si vous passez par les P.O.
        Bonne journée,

        Bien amicalement
        Didier

         



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :