• Séville

    Plaza de España

    Vendredi 19 février

      Le trajet allant de Villamartin à Séville est très roulant.
      Claude connaissait un bon emplacement pour stationner à Séville mais ce bon plan n'est plus possible. Alors on consulte les bouquins et autres applications pour smartphone et nous voici sur un parking goudronné à seulement quinze minutes à pied du centre historique et où les camping-cars sont les bienvenus.

     

       Arrivé en début d'après-midi nous déjeunons et allons faire une virée du côté de la place d'Espagne.
     

    Plaza de España

     
      Initialement imaginé par l'architecte sévillan Aníbal González pour l'exposition universelle de 1929, ce bâtiment fût construit autour d'une place en demi-cercle de 200 mètres de diamètre et devait après l'exposition accueillir la nouvelle université. Le projet fût abandonné faute de place. Il fût construit autour d'une place en demi-cercle de 200 mètres de diamètre. A chaque extrémité se trouvent deux tours de 80 mètres de haut.
     
     

    Plaza de España

     
      Au pied de la bâtisse cinquante huit bancs sont logés dans des niches ornées d’azulejos. Ce qui donne cinquante huit fresques représentants un des moments historiques d'une province espagnole. Devant on peut flâner dans le parc Maria Louisa, une végétation sublime y montre toute sa splendeur.
     

    Séville

     

    Séville

     
     
     

    Villa près de l'Acázar

     

    l'entrée de l'Alcázar

     
       L'entrée du Réal alcázar se situe sur la place du Triomphe. En y pénétrant on retrouve un "petit Alhambra". Néanmoins les expositions sur la période des rois sont très intéressantes.
     
     

    l'Alcázar

     
     

    l'Alcázar

     
     

    l'Alcázar

     
     

    l'Alcázar

     
     

    les jardins de l'Alcázar

     
     

    Plaza de toros

     
      La Plaza de toros de la Réal Maestranza fût achevée en 1881. Ces arènes ont la particularité de ne pas être entièrement ronde. Treize mille spectateurs peuvent y prendre place.
     
     

    la tour de l'Oro

     
      La tour de l'Or (torre del Oro) faisait partie du système de défense de la ville au temps où les murailles bordaient le Guadalquivir. Maintenant c'est le musée de la Marine. De belles maquettes, notamment les caravelles de Christophe Colomb, y trouvent leurs places.
     
     

    Casa de Pilatos

     
     

    Casa de Pilatos

     

    Casa de Pilatos

     

    Casa de Pilatos

     
     

    Casa de Pilatos

     
       Ci-dessus la maison de Pilate (casa de Pilatos) datant du 15ème siècle est un palais qui fût terminé début 16ème par don Fadrique de Ribera, marquis de Tarifa. Elle a été bâtie dans le même esprit que celle de Ponce Pilate à Jérusalem d'où son nom.
     
     

    Séville

     
       Ces gaillards ne font pas dans la dentelle. Ils s'entrainent à porter une des statues lors des processions de Pâques. A mon avis ils ont plus d'une tonne sur le dos!
     
     

    Metropol parasol

     
      Cette "drôle" de chose construite entièrement en bois par l'architecte Jürgen Mayer H. fait 150 de long sur 70 de large et 26 mètres de haut. Elle est constituée de cinq parasols (d'après le concepteur) et se nomme Metropol Parasol. On y trouve un marché public et quelques bars restaurants.
     

    la cathédrale de Séville

     
       La grande tour sur la droite de la cathédrale était le minaret de l'ancienne mosquée. Au 16ème siècle on la rehaussa d'une chambre de cloches surmontée d'une statue symbolisant la foi et faisant office de girouette d'où le nom de la tour Giralda et la statue Giraldillo.
     
     

    la Giraldillo

     

    Séville

     

    Séville

     
     

    Séville

     
      Avec mon vieil appareil je n'ai pu faire de belles photos dans la cathédrale. Tout est démesuré, les chapelles, les orgues (j'en ai compté 4) les statues, le trèsor...
     
     

    la cathédrale de Séville

     

    Séville

     
       Dans beaucoup de magasins les robes sévillanes sont exposées.
     

    Séville

     
     
     
     

    bar à tapas milagritos,  seville

     
      Le soir du deuxième jour nous dînons dans un petit bar à tapas où se produit un groupe de flamenco. Sympa, nous avons passé une heure de bon temps. Lors de la réservation  plus tôt dans la journée le patron nous avait promit un spectacle de qualité avec des artistes professionnels. Promesse tenue !
     
     
    Kilomètres parcourus 125
    Température 21°
    Bivouac du 19 au 21 février à Séville
    Av. Presidente Aldolfo Suarez
    N 37° 22' 21.7''
    W 5° 59' 39.0''
    Voir l'itinéraire routier de la journée.
     
      Emplacement parfait pour la visite de la ville. Il faut quinze minutes à pied pour rejoindre la cathédrale. Tarif 10 €/ jour + 5 €/électricité. Eau disponible sur place, vidange possible à 800 mètres (demander à l'accueil).
     

    En résumé nous passerons le weekend à Séville.

    Samedi 20 février
    Dimanche 21 février

    Lundi matin nous reprenons la route d'Alméria.

     
     
     
    « Les villages blancsGuadix »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :