• de Cadix à Las Négras


    Dimanche 18 janvier

    Le déluge

     

     

      Depuis hier 20 heures un déluge d'eau s'est abattu sur la région, notre emplacement de stationnement est devenu une mare à canard alors nous partons.

     Direction Gibraltar.

     

    La pluie ne nous lâche pas jusque 11 heures. C'est dimanche,pas un espagnol sur la route. L'espagnol n'aime pas la pluie ?

    La pause déjeuner se fait à Vejer de la Frontera , charmante petite bourgade...
    Nous repartons la pluie revient.
    Nous passons devant Tarifa et nous apercevons, à un jet de pierre, la côte marocaine.
    Finalement Gibraltar est en vue et nous décidons de trouver notre bivouac dès le milieu d'après-midi.

     

    de Cadix à Las Négras

    Pas mal l'environnement ? Ce parking réservé aux camping-cars se situe juste à la frontière britannique à 10 minutes à pied de la ville.

    Il pleut toujours.

       
    165 kilomètres parcourus
    température 16° vent très frais
    bivouac parking La Linéa de concepcion
     

     

     

     


    Lundi 19 janvier 

    Le rocher

      

    Ce matin nous restons dans la camping-car, le vent glacial nous décourage de toute sortie.
    Après le déjeuner nous allons en territoire britannique.
    Après les contrôles douaniers et policiers (attention,ils ne plaisantent pas) nous traversons la piste de l'aéroport avant d'arriver en ville.


     

                      le rocher

             la piste de l'aéroport

    mémorial dédié à la défense du territoire?

                Le château mauresque 

           le palais du gouverneur

     
     

    la plus grande place...

     
     

     

    L'alternance de soleil et froid vif ne nous engage pas à grimper sur le rocher.De plus le funiculaire est en maintenance pour un mois, et les "tour-opérateurs" veulent nous arnaquer 22 euros pour faire la visite de ce fichu cailloux, alors on zappe ! Les singes ce sera pour une prochaine fois. nous ne sommes pas des pigeons

    .

     


    Mardi 20 janvier

    Marbella, pas cette fois-ci...

     

    Ce mardi nous reprenons notre périple, nous allons dans un camping à proximité de Marbella pour visiter ce Saint Tropez espagnol.
    Le camping qui nous intéresse est trop près de l'autovia (route à 4 voies) donc le bruit plus la pluie qui revient , bref nous allons plus loin.
     Notre bivouac se fera sur une aire privé camping-car à Almayate.
    IL PLEUT!!!!



    190 kilomètres parcourus
    température 16°
    bivouac à Almayate

              

    Mercredi 21 janvier

    On se pose quelques jours.

     

    Le soleil est au rendez-vous.
    Nous avons évidemment le moral au beau fixe.
    Quitter l'autovia et prendre l'ancienne nationale afin de longer la mer est formidable: jugez par vous-même.

     Ci-dessous 2 photos de paysage côtier de la région d'Almunecar

     

     
       
    Arrivé à Motril nous posons nos valises dans un camping de bord de mer.Là, nous ne sommes pas mal tombé, il y a beaucoup d'européens du nord et de français.Nous y resterons jusqu'au 29 janvier.  
       
       
       
    Salobrena
     en arrière plan la sierra Nevada                              salobrena

     

    Ici les palmiers et autres araucarias dominent tout l'environnement de la "costa tropical"

    Rendez-vous au 29 janvier. 

     

    73 kilomètres parcourus

    température 18°

    camping poniente à Motril

     

     

     

    c'est moi !
     
     
     

    Jeudi 29 janvier

    Le parc naturel de Cabo de Gata.

     

     

    Le parc naturel de Cabo de Gata est de toute beauté.
    Nous le parcourons en ne sachant où poser les yeux tant il y a de choses à voir.

     

    le parc naturel de Cabo de Gata

    la plage de La Isleta

     

     le village

    parc naturel de Cabo de Gata

                                                                                      route vers Las Negras 

    un moulin rénové ?
     

     c'est toujours Las Negras

    un vieux moulin !
    Une très belle journée qui laissera de bons souvenirs se termine, nous bivouaquons au pied du village, nous ne sommes pas seul. Il y a quelques camping-caristes et beaucoup pour ne pas dire la totalité des appartements sans occupants.Ce village du bout du monde revit seulement lors de la saison estivale. 

     


    pas mal ce petit coin de paradis?

    219 kilomètres parcourus

    température 19°
    bivouac à Las Negras
     
     

     


     
    « de Elche à Cadixde Las Négras à Carthagène »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :