• Guadix

    ce n'est pas celle de Monsieur Seguin ! Lundi 22 février 

       Partis de bon matin de Séville nous prenons la direction d'Alméria. Malgré le fait d'avoir vu tant de belles choses depuis plus de deux semaines nous avons hâte de retrouver les rivages méditerranéens.
      Vers treize heures nous prenons notre repas à Archidona. Le bivouac se fera dans cette petite ville située au nord de Malága.
     
       Une promenade digestive est engagée. Nous montons à l'assaut de la colline qui surplombe la cité.
     

    Archidona

     
       Au sommet il y a l'Ermitage de la Virgen de Gracia. Les solides fortifications de l'ancien château arabe datant du 9ème siècle encerclent cet édifice. Allons voir tout ceci...
     
     

    Archidona

     
       Au milieu de la montée nous croisons un berger et son troupeau. Les ovins entretiennent bien le paysage. Tout le flanc de la montagne est tondu de très près.
     
     

    Archidona

     
     

    Archidona

     
      On ne peut douter de l'origine mauresque de cet édifice. D'ailleurs le minaret est toujours présent??  Tout est fermé. Nous nous contentons d'en faire le tour puis redescendons vers le village.
     
     

    Archidona

     
       Depuis la promenade aménagée on a, malgré la brume, une superbe vue sur Archidona et ses alentours.
       Une anomalie attire l’œil dans l'organisation des rues. Des maisons forment un cercle presque parfait. En fait il s'agit de la "Plaza Ochavada". Cet endroit, comme souvent autrefois, faisait office d'arènes.
     
     

    Archidona

     
     

    Plaza Ochavada, Archidona

     
      Voici la place octogonale. Nous parcourons quelques rues, cette ville est charmante. Puis nous rejoignons nos véhicules qui sont stationnés près de la salle "polyvalente" comme on dit chez nous. La commune a prévu un endroit pour faire les vidanges et un autre, près de l'office de police, pour l'eau propre.
      Ce soir l'apéro c'est chez nous. Toujours conviviale, ce moment est soudainement perturbé par une musique contemporaine (donc pas forcément à notre goût) Le volume sonore est supérieure à celui d'une fête foraine. Imaginez... Nous pensons qu'il s'agit de jeunes ayant garés leur voiture derrière le camping-car. Ils vont bien se lasser de faire le bazar, non? L'apéro terminé nos invités prennent congé, nous sortons sur le pas de porte et il faut se rendre à l'évidence que nous nous sommes égarés; mea-culpa pour nos mauvaises pensées. Le tintamarre vient de la salle polyvalente, c'est le jour de la gymnastique en musique, zumba fitness et tout le tsoin-tsoin!! Ça durera jusque 22 heures.
      
     
    Kilomètres parcourus 182
    Température 17°
    Bivouac du 22 février à Archidona
    N 37° 05' 27.1''
    W 4° 23' 19.5''
    Voir l'itinéraire routier de la journée.
     
    Mardi 23 février


       L'autovia A92 a subit des dégradations à cause du trafic important? Il faut avoir l’œil rivé sur la chaussée pour éviter les nids de poule. Surtout avant Grenade.
       Par l'autovia nous passons le "Puerto de la Mora" à 1390 mètres d'altitude, les sommets de la Sierra Nevada sont recouverts d'une épaisse couche de neige.
       Demain nous visiterons Guadix. Colette aime bien la tranquillité, donc il faut trouver un petit coin sympa pour passer la nuit. Nous sortons de la quatre voies un peu avant cette ville et descendons en direction de La Peza. Près du barrage un immense parking nous attend. Peu ou pas de trafic routier, c'est l'emplacement idéal.
       Ce mardi matin est frais, très frais. La température relevée à l'extérieure 2,5° et à L'intérieur 8°. Vite on enclenche le chauffage et retournons sous la couette. Quinze minutes plus tard nous pouvons prendre notre petit-déjeuner.
     
     

    La Peza

     
     

    La Peza

     
    Kilomètres parcourus 122
    Température 15°
    Bivouac du 23 février à La Peza
    N 37° 18' 48.4''
    W 3° 15' 07.5''
    Voir l'itinéraire routier de la journée.
     
    Mercredi 24 février

       Pas de problème pour garer les camping-car à Guadix. A l'entrée de la ville sur la gauche avant de franchir le fleuve se trouve un immense parking. Pour info le jour de marché est le samedi.
       En arrivant dans cette petite ville la première chose que l'on voit c'est la cathédrale. Mais où sont les maisons troglodytes? Et bien il faut marcher un peu pour découvrir la cité des cuevas.
     
     

    Guadix

     
     

    Guadix

     
       Le parvis est grandiose, nous entrons mais impossible d'aller plus loin c'est l'heure de la messe. Nous reviendrons.
       La direction des cuevas est bien indiquée. Au détour d'une rue, sur les hauteurs de la ville le superbe alcázaba se dresse sur son promontoire. Grâce aux cheminées sortants de terre on devine déjà les premières maisons troglodytes.
     
     

    Guadix

     
     

    Guadix

     
     

    Guadix

     
     

    Guadix

                                
       Nous sommes dans le quartier des grottes (barrio de las cuevas). Époustouflant, étonnant, merveilleux ce site. Il existe deux belvédères pour profiter de cette beauté. A ne surtout pas zapper!
        D'après les informations recueillies, deux mille cuevas sont encore habitées à Guadix. La terre argileuse de la cuvette de Guadix permet de rendre imperméable et d'isoler thermiquement ces grottes.
        Il est possible, le temps d'une visite, de stationner son véhicule dans le Barrio de las Cuevas.
     
     

    autovia A92

     
     

    la sierra nevada

     
        Nous déjeunons en ville puis repartons vers Alméria. Mais avant nous passerons sur l'aire de service de Canjáyar.
         La Sierra Nevada majestueuse nous rappelle que nous sommes toujours en hiver. Plus loin de hautes colonnes de poussières s'élèvent dans le ciel. Ici le vent est roi, nous sommes près d'Alméria, non loin du désert de Tabernas. Rappelez vous il y a un mois nous avions dû renoncer à sa visite déjà à cause du même phénomène.
     
     

    route descendant vers Canjáyar

     
        A quoi servent les lignes blanches tracées sur la route?
     
     

    Canjáyar

     
     Canjáyar.
     
     

    le lavoir communal de Canjáyar

     
       Nous faisons une bonne marche de plus d'une heure. Le lavoir communal est remarquable. Nous grimpons sur le petit piton rocheux où la ville est adossée. Depuis là nous découvrons les alentours de cette ville.
     
     

    Coucher de soleil sur la sierra nevada

     
        Le soleil descend doucement derrière la Sierra Nevada. Il est temps de revenir aux camping-cars afin de nous reposer d'une belle journée remplie de visites et d'émotions.
     
    Kilomètres parcourus 93
    Température 24°
    Bivouac du 24 février à Canjáyar
    N 37° 00' 49.6''
    W 2° 44' 42.3''
    Voir l'itinéraire routier de la journée.
     

     

    « SévilleLa mine d'Or »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    4
    Lundi 21 Mars 2016 à 09:30

    Bonjour,

    Très intéressant tout cela, belles photos qui font envies. Bonne journée

    Barbel

      • Lundi 21 Mars 2016 à 18:46

        Bonsoir,

        C'est vrai que ce fût une belle journée avec un dépaysement total.
        Il y a tellement de choses à voir...
        Amicalement
        Didier

    3
    christiane
    Samedi 19 Mars 2016 à 22:46

    Superbes visites, très contrastées, beau voyage !

      • Lundi 21 Mars 2016 à 18:49

        Bonsoir Christiane,
        J'essaye de mettre des photos représentatives de nos visites,
        C'est pas toujours évident...
        Bises
        Didier



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :