• Llugols

         Dans les Pyrénées Orientales, la petite vallée du Caillau, très encaissée, débouche dans celle de la Têt. Là, nous sommes dans le Conflent à l'ouest de Prades. Notre balade de ce jour commence à Ria. Sur la D6, juste à la sortie du village, un minuscule parking permet de stationner les autos. A 50 mètres sur la droite un panneau jaune indique le circuit d'aujourd'hui.
     
       De gros nuages occultent le bleu azur du ciel, le fond de l'air est frais. Avec mes cinq compagnons de marche nous montons d'un bon pas sur le flanc de la colline. C'est le printemps, la végétation explose. Les verts tendres sont en contraste avec celui des chênes verts. Superbe!
     
     

    Le Caillau

     
     

    Le Canigou se cache derrière les nuages.

     
       La randonnée de ce jour consiste à faire une boucle passant par Llugols puis Conat. Nous reviendrons à Ria par l'autre versant de la vallée.

       Devant nous le mont Corona, un peu plus loin le Madres, tous deux enneigés. Cet hiver  notre région, tout du moins sur les sommets, a subit un cumul de neige très important.
     
     

    Le sentier parcours le flanc de ces montagnes.

     
     

    A cette intersection nous bifurquons vers la gauche.

     
     

     
     

     
     

     
       Les murs en pierres sèches érigés par nos ancêtres disparaissent peu à peu. Dommage. La somme de travail qu'il a fallut est incommensurable. Tout ceci est appelé à disparaitre si nous ne faisons rien.
     
     

    Les cistes sont en fleurs.

     
     

     
     

    Le sentier muletiers grimpant vers Llugols.

     
     

    L'entrée au hameau de Llugols

     
     

    Ici point d'électricité sauf si on a des panneaux photovoltaïques.

     
     

    Llugols

     
     

    Llugols

     
     

    Llugols

     
       Nous traversons le petit hameau de Llugols. Ici, vivent une vingtaine de personnes. Autrefois, depuis Ria, le chemin muletier que nous avons emprunté était la seule possibilité pour le rejoindre. Aujourd'hui une piste DFCI (Défense contre l'incendie) de 3,70 kilomètres au départ de Prades permet aux voitures d'y accéder.
     
     

     La chapelle romane dédiée à Saint Christophe

     
     

     
     

     La chapelle romane construite au XIème siècle, dédiée à Saint Christophe

     
       La chapelle romane construite au XIème siècle, dédiée à Saint Christophe, possède un superbe retable baroque avec la représentation du Saint patron de la chapelle. Trois statues de la chapelle se trouvent sous bonne protection au Trésor de l'église de Prades (1er étage en vitrine)  et font l'admiration des historiens d'art avec : une vierge romane XIIIième siècle, une vierge gothique XIVe et Saint Chistophe baroque XVIIIe.
     
     

     
     

    Le petit clocher de la chapelle de Llugols

     
     

    Zoom sur la chapelle de Ste Marguerite de Nabilles

     
     

    Un vieux chataignier, à côté la relève...

     
     

    Une oeuvre d'art?

     
     

     
       Cet après midi nous serons de l'autre côté pour le retour.
     
     

    Un orri

     
     

    Descente vers Conat

     
     

    La bruyère blanche est en fleur

     
     

    Toujours cet empilement de pierres sèches.

     
     

     
     

    Lavande viperine

     
     

     
       Ici à Conat le fond de la vallée est fertile. Quelques maraichers y sont établis, leur production est destinée à être vendue principalement sur marché de Prades.
     
     

     

       Au détour du sentier l'église de Conat se dresse sur son piton rocheux. Le sentier descend au bord de la rivière. Près de l'ancien moulin un petit pont l'enjambe . Pas âme qui vive au village. Faut dire que l'heure du déjeuner est proche, de plus la tramontane se lève. Les catalans se mettent à l'abri...

       Afin de ne pas subir les rafales de ce fougueux vent  nous nous abritons près de l'église pour pique-niquer.

     
     

     
     

    L'église de Conat.

     
     

    L'église de Conat.

     
     

    Encore un coup d'oeil en amont de Conat, les nuages venant de l'Aude essaient de franchir les hauts sommets qui séparent les deux régions.

     
     

    Le Coronat, au fond le Madres.

     
       Le repas est prit rapidement, nous reprenons notre marche. Cent mètres après la sortie du village, dans la courbe, le sentier sur la droite est pour nous. Il n'est pas signalé sur la carte IGN. Nous ferons le retour pratiquement tout le temps en sous-bois, voilà une rando idéale lorsque le thermomètre grimpe, mais à condition de partir de bonne heure car le parcours aller est à découvert!
     
     

    Ria, la vallée de la Têt.

     

     

    Llugols

     

       Le château de Ria, bien qu'aujourd'hui détruit, est très connu car c'est là qu'est né et a vécu le comte Guifred le Velu (927), unificateur de la Catalogne. On peut donc dire que la Catalogne est née à Ria, ce qui est matérialisé par le drapeau catalan visible par tout un chacun lorsqu'il passe par la Nationale, ainsi que par un petit monument rappelant l'unification, sur le site même du château. Voici le texte que l'on peut y lire :

    Els origins de Catalunya i de les terres de llengua catalana
    (Les origines de la Catalogne et des terres de langues catalanes)

       Ce château fut l'un des refuges des catalans refusant de devenir français après l'annexion de la région par Louis XIII, en 1659. En 1672 il fut détruit par Louis XIV. Il est en cours de réhabilitation depuis 1988 par l'association "El Casal d'Arria", qui tente de mettre à jour la structure des bâtiments. On peut y voir des restes de murs arasé et la citerne (hélas comblée).
    (source:https://www.les-pyrenees-orientales.com/Patrimoine/ChateauDeRia.php)

     

    A l'endroit du drapeau l'emplacement du château.

     

       En partant du château bifurquez vers la droite en direction du village, puis à gauche à la première intersection. Vous arrivez à l'aplomb de la D6, traversez les différents niveaux de parking pour retrouver votre véhicule.

       Malgré les 535 mètres de dénivelé cumulé, cette sortie avec très peu de passages à vous faire perdre le souffle est faisable par tout public.

     
     

    voir le circuit de randonnée
    télécharger la trace GPX

    © GEOPORTAIL

    Temps en déplacement: 04:08:47
    Distance : 11.47 km
    Alt. maxi 739 m
    Alt mini   384 m
    535 m
    540 m

     

    « Le roc de Las MédesLe puig de Neulós »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    4
    Vendredi 11 Mai à 21:50

    Bonsoir Albert,

    Bonne fin de semaine également,

    merci de ton passage,
    Bien amicalement
    Didier

    3
    Jeudi 10 Mai à 18:51

    Encore une bien belle rando, toujours superbement expliquée, bravo et merci JL

      • Vendredi 11 Mai à 21:48

        Bonsoir,

        Malheureusement notre rando hebdomadaire est annulée de plus en plus souvent.

        Le temps, risque de pluie, risque de forte tramontane....

        En prenant de l'âge on devient plus prudent. Faut dire que nos sentiers ne sont pas vraiment plats!!

        Bien amicalement
        Didier.

    2
    Jeudi 10 Mai à 18:04

    bonsoir , ah oui un sacré parcours et que de beaux paysages ! et photos j'aime !!! 

    le sentier est accidenté  parfois !!!  belle fin de semaine a +

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :