• De Séville à Huelva

    Monastère de la Rabida

    18 janvier 2017

        Ce mercredi nous faisons route vers le Portugal.
       Mais avant nous passerons par Palos de la Frontera (Huelva). Le 3 août 1492 Christophe Colomb quitte le continent depuis cet endroit et vogue vers l'ouest pour ouvrir une nouvelle route vers l'Asie...mais il découvre un autre continent.

     

       Il est 9h45 lorsque nous quittons Séville. Claude nous propose d'aller sur le port de Huelva plus précisément celui de Palos de Frontera. Là nous visiterons le site où sont reconstituées en taille réelle les caravelles de l'épopée de Colomb.

       Pas de chance le site est fermé pour cause de travaux. Depuis le parking je photographie les mâts des bateaux. Bon, je ramène un bien maigre souvenir.

       Fort heureusement notre détour ne sera pas vain puisqu'à deux pas il y a le monastère de Santa Maria de la Rabida.

     
     

    Port de Palos de Frontera

     
     

    Les trois caravelles de Christophe Colomb

     
     

    Mémorial à la gloire de Christophe Colomb

     
     

    Monastère de la Rabida, Palos de Frontera

     
       Un immense parking est mis à la disposition des touristes. Seul deux ou trois voitures y sont stationnées, le reste est pour nous. Nous déjeunons et allons faire la visite de ce haut lieu de l'histoire humaine. L'entrée est de 3,50€. La visite libre est très bien organisée et expliquée grâce à un guide papier.
     
     

    Monastère de la Rabida

     
     

    Monastère de la Rabida

     
     

    Monastère de la Rabida

     
     

    Monastère de la Rabida

     
     

    La Santa Maria

     
     

    La Pinta

     
     

    La Niña

     
     

    Monastère de la Rabida

     
     

     

    Fresque peinte en trompe l'oeil

     

     
     

    Salle des premières conférences entre Colomb et le Père Marchena

     
     

    Monastère de la Rabida

     
     

     
     

     

       La visite a durée longtemps, elle est passionnante. Lorsque l'on suit le récit de cette aventure ça donne le "tournis". Il fallait quand même être "gonflé" pour entreprendre à cet époque de telles traversées de l'océan sans savoir ce qu'il y aura au bout de la route.  

     

     
     

       Le bivouac de ce soir est sur la plage de Mazagón (Huelva). Quelques camping-cars y sont déjà installés et j'ai l'impression que certains sont là depuis longtemps.

       Fin du voyage aller en Espagne.

       Demain, nous allons en Algarve.

     
    Nous avons parcouru 121 kilomètres depuis Séville.
     

    Notre bivouac:

    • Playa Las Dunas, Mazagón    37°07'50.7"N 6°49'20.0"W
     
     

     

    « De Ardalès à SévilleDe Huelva à Olhaó »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    2
    Lundi 19 Mars à 09:34

    Bonjour ,

    Belle suite sur ce parcours routier . Eh oui , Christophe Colomb, ses traversées des oceans .Mais si nous savons aujourd'hui que le continent américain était habité depuis plusieurs dizaines de milliers d'années avant l'arrivée son arrivée sur ce continent , l'expression « Découverte de l'Amérique » Cette découverte fut  longtemps accusée par les populations d'origine amérindiennes ........

    Merci pour ce partage.....je vois que l'aventure va vers L'Argave "Portugal" une belle région surtout sa côte

    Bonne fin de journée

    Amitiés

      • Mardi 20 Mars à 16:56

        Bonjour JM,

        Merci pour ton commentaire.
        Effectivement tout ceci c'est fait dans la douleur, et ça continue encore de nos jours.
        Bien amicalement.
        Didier



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :