• Le roc Colom

    Le roc Colom   Le roc Colom 2507 mètres se situe sur la ligne de crête faisant office de frontière avec l'Espagne. Son sommet est formé d'une part côté France de grandes estives vallonnées où paissent vaches et chevaux et d'autre part côté Espagne d'une barre rocheuse monumentale.  

     

     

     
    Le roc Colom Le roc Colom
       
      Il est 7.30 heures, nous roulons vers le col de Mantet , 35 kilomètres à faire pour rejoindre le départ de cette rando. A cinq  nous prenons le sentier traversant la forêt en direction du sud. Le temps est au beau, le dénivelé nous menant sur le Pla Ségala se fait bon train. Comme nous sommes à découvert nous apercevons sur la gauche le Canigou 2784m, en face le Costabonne 2485m et le roc Colom 2507m, puis sur la droite les Pics du Géant 2881m et de la Dona 2702m.
       
    Le pla segala Le canigou
       
       
    suivre sur 1,5 km la clôture Le roc Colom, côté ouest
       
      Cela fait une heure que nous longeons une clôture, on n'en voit toujours la fin. Le roc Colom est devant nous, le sentier passant à sa base fera notre affaire, nous suivons le H.R.P. jusqu'au Portella de Mentet. Le décor est complètement minéral. Ici les hivers sont costauds! des mètres de neige s'accumulent. De ce fait sur les pentes du Roc Colom pas moins de trois cours d'eau prennent leur source: le Tech, le Mantet et le Ter.
       
    Le pic Géant,à droite le pic Dona la station VallTer
       
    Nous sommes au Portella de Mentet, la petite station de Vall Ter est bien déserte.  
       
    descente depuis le portella de mentet izards
       
      La borne frontière n°511 marque les 2412 mètres d'altitude. Depuis ce col, nous entamons la descente sur un éboulis de roche de quelques centaines de mètres. Il faut être prudent à cet endroit. Puis de nouveau on traverse les estives, devant nous cinq isards traversent sans se soucier de notre présence.  
       
    Le refuge de l'alemany La source du refuge
       
      Le refuge de l'Alemany  posé à 1698m est bien entretenu. Devant un gros rocher, à sa base coule une source. Une affiche à l'intérieur du refuge nous rappelle qui est préférable de respecter cette source car nous sommes sur le territoire du desman, appelé aussi rat- trompette. Cet animal présent uniquement dans les Pyrénées et le nord de l'Espagne et du Portugal est très sensible à la pollution.
       
    une marmotte mantet
       

       Plus bas on entend les sifflets des marmottes, en voici une qui fait le guet. Le village de Mentet (ou Mantet) est en vue. Le dernier quart d'heure de descente est pénible. Nous sommes tous ravis de cette sortie qui fait quand même 19.390 kilomètres pour un dénivelé de 1000 mètres. Dans le village, lors de chaque rando dans le secteur, nous faisons toujours une visite à la propriétaire du restaurant le Bouftic. Une bonne boisson bien fraîche ça requinque. Les voitures sont au col de Mantet, donc on a encore 215 mètres de dénivelé à monter... fatigué, je fais du stop. Le premier automobiliste sympa qui passe me conduit jusqu'à mon auto. Merci à ce brave homme! Puis je redescend chercher mes compagnes de rando.  

    Nous terminons cette randonnée très heureux d'avoir vu tant de belles choses.

     

    voir le circuit de randonnée
    ©GEOPORTAIL

     

    Temps en déplac. : 06:01:25
    Distance : 19,39 km
    Vitesse moyenne : 3,2 km/h
    Rythme moyen : 18′38″ /km
    Vitesse max : 6,1 km/h
    ↑ 958 m dénivelé positif
    ↓ 1158 m dénivelé négatif

    retour vers "toutes les randonnées"
    « Eyne, sa vallée des fleursLe refuge de l'Orri »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Mardi 14 Juillet 2015 à 23:03

    Bonsoir Didier,

    On verra tout cela la semaine prochaine... Nous ne sommes pas des lève tôt, cependant il va falloir si on veut marcher un peu.

    Mais il est vrai que la beauté des paysages et le plaisir d'être en montagne font oublier les désagréments du temps.

    Amicalement.
    Huguette

    2
    Mardi 14 Juillet 2015 à 22:26

    Bonsoir Huguette,

    c'est vrai que cette chaleur nous ramollit, mais le départ matinal permet de faire le dénivelé positif avant qu'elle ne soit là.
    et...la beauté des paysages fait oublier tout cela, n'est-ce-pas ?

    Amicalement,
    Didier

    1
    Mardi 14 Juillet 2015 à 10:05

    Coucou,

    Belle rando et beaucoup de dénivelé. Bravo surtout par cette chaleur, car même en montagne il doit faire très chaud aussi.

    Cette chaleur nous ramollit, je ne sais pas si on va beaucoup marcher.

    Amicalement.
    Huguette



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :