• Le tour du Madres

    Le Madres

      La météo sur le web donnait pour cette journée un soleil radieux et une température de 17°... ils se sont fourvoyés ces chenapans de météorologistes... bon, nous n'avons pas eu de pluie et c'est le principal. 

      Aujourd'hui nous sommes six pour ce tour du Madres. A sept heures trente nous partons de la place de notre village. 

       
    Après une heure trente et 55 kilomètres nous sommes au col de Sansa, à 1776 mètres d'altitude, point de départ de cette rando.
       
    piste forestière au-dessus de Sansa pâturage
       
      Les lacets sont bien serrés, nous pouvons y aller. Nous suivons la piste en direction de l'est sur deux kilomètres environ. Arrivés au premier radier nous prenons le sentier sur la gauche qui va vers l'amont d'un petit torrent. Lorsque le premier plat se présente on pénètre dans la forêt domaniale de la coume de Ponteils. Un lieu magique, des arbres, des fleurs et un pâturage d'une couleur insolente. 
       
    rhododendrons (azalées sauvages en fleur) petit coin de paradis
       
    Gentiane de printemps-Gentiana verna anémone à fleur de narcisse-Anémone narcissiflora L.
       

      Le refuge du Pla de Gril est très bien entretenu, Notre amie, Liliane, met une petite "bafouille" sur le cahier laissé à la disposition des randonneurs. Les rhododendrons, gentianes et autre anémones mettent une touche de couleur dans ce tableau digne des plus grands peintres. Un peu avant la Font de la Perdrix nous tournons à gauche en direction du Madres. Un petit coup d'oeil sur le lac de Nohèdes et nous grimpons jusqu'au cairn qui marque ce sommet de 2459 mètres.

       
     lac de Nohèdes  cairn près du Madres
       
     le Clos Tort (passage périlleux)   Puis nous arrivons au Clos Tort. Une attention toute particulière est recommandée car cet endroit fût le théâtre de plusieurs drames. Il faut franchir une dizaine de mètres en escalade. Le vide en-dessous est impressionnant mais tellement beau...
       
     Voici le Madres, point culminant de notre rando. Le panorama est gâché par ces nuages qui nous accompagnent depuis dix heures. Du côté Ouest le Capcir et l'Ariège ont leurs sommets recouverts de grands névés. Du côté Est on ne peut voir plus loin que la retenue d'eau de Vinça. Sur la gauche les Corbières et la Montagne Noire se montrent sous les nuages.   Le Madres
       
     Le tour du Madres  descente vers le Capcir
       
      Il est treize heures quarante cinq, le pique-nique se fait à l'abri de l'orri car le vent nous refroidit bien vite. Nous sommes à 2469 mètres d'altitude. Puis nous redescendons, le ciel est plus lumineux de ce côté. Nous traversons d'immenses estives en pente douce.
       
    genets Le roc Mary
       
    le lac de Puyvalador   Le roc Mary se contourne par en-dessous et nous pénétrons de nouveau dans la forêt jusqu'au col de Sansa par une piste presque à plat sur cinq kilomètres qui courent sur le flanc de la montagne formant en partie la vallée du Capcir.
       
     Le roc Mary

      Tout le monde est content de cet rando. Le seul bémol, pour accéder au col de Sansa nous avons emprunté la piste depuis le col de Creu. Les cinq kilomètres se font en première vitesse avec une voiture assez haute genre scénic. Un randonneur rencontré au col de Sansa nous dit qu'il vient de monter par la piste depuis Réal et que c'était "l'enfer". Donc à priori nous avons fait le bon choix.

    Á bientôt pour un prochain article !

       

    voir le circuit de randonnée

    altitude départ: 1776 m
    altitude maxi de la rando: 2469 m
    dénivelé positif de 750 m environ
    distance parcourue: 17 km environ
    temps: 7 h

     --- Il est à noter que nous avons suivi le tracé du "GR du pays du tour du Capcir" marqué rouge et jaune. Une balise tous les 100 mètres, il est impossible de se perdre. Bravo et merci à toutes les personnes qui gèrent ces sentiers ---
     retour vers "toutes les randonnées" 
    « Les Très EstellesEyne, sa vallée des fleurs »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    3
    cricri
    Dimanche 28 Juin 2015 à 19:24

    OUHA , quelle belle journée!!!!!!!Il parait que tu as vu le cerf???C'est vraiment un des meilleurs endroits encore sauvages!


    Bravo pour l'endurance!


    Amitiés


     


     

    2
    Dimanche 28 Juin 2015 à 18:01

    Bonjour Ghyslaine,

    et oui bien dommage mais en fin de compte pour faire la montée c'est pas plus mal.

    cordialement

    Didier

    1
    Dimanche 28 Juin 2015 à 17:28

    Dommage pour ces petits nuages car la balade parait bien belle.

    Bonne soirée

    Ghyslaine



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :