• Valmanya

       
    Puig del roc nègre

       Cela fait trois jeudis que nous reportons la rando pour cause de mauvais temps. Ce matin plein soleil, à partir de 15 heures risque de pluie et orage vers 17 heures. Voilà ce que l'on nous prédit...
       Bon, ce matin il fait effectivement un temps magnifique avec 6.5° au thermomètre. Brrr, il est vrai que nous sommes en plein dans la période des "Saints de glace".

       Nous partons à cinq pour Los Masos de Valmanya, petit hameau perché à 1032 mètres d'altitude sur le flanc Est du Canigou.
     
     jardin de Los Masos de Valmanya    Personne sur le parking, toute la place est pour nous. On ajuste les lacets et c'est parti.
    Nous décidons de faire le circuit dans le sens antihoraire.
       Comme cette rando est pour nous inconnue, a-t-on fait le bon choix?
    Pas le temps de s'échauffer, le sentier GR36 attaque directement la montagne. Les secteurs abrupts alternent avec les faux-plats et de fait cela rend moins difficile la montée. 
       Nous traversons en premier quelques jardins et petits prés, le vert est la couleur majoritaire. Étonnant pour la région. Il faut dire que depuis pas mal de temps, il pleut abondement comme hier en fin de journée.
     
     pâturage
       
     GR36

       On prend vite de la hauteur, les cimes enneigées se rapprochent. En regardant vers l'aval, le petit hameau de Los Masos paraît bien minuscule.


       Une demi-heure plus tard on pénètre dans un bois de hêtres, le "bois de Patriques". Le sentier est tapissé d'une épaisse couche de feuilles mortes, de plus le terrain n'a pas eu le temps de sécher donc par endroit le manque d'adhérence rend inconfortable la marche.

       La traversée du bois paraît longue. Lorsque nous serons de l'autre côté de la vallée on pourra jauger effectivement notre effort car ce bois est long et très pentu. Nous ferons 740 mètres de dénivelé d'une seule traite. Enfin presque.

     
     Los Masos de Valmanya
       
     le bois de Patriques  forêt de hètres
       
     petit col au-dessus du bois de Patriques

       Nous sortons du bois, maintenant les pins ont repris le terrain. Par endroit nous sommes vraiment à découvert et profitons du panorama.


       Au détour d'un lacet voici la récompense de la journée. Un superbe isard perché sur un rocher nous surveille. Nous en verrons un autre un peu plus loin.

       
      

    un isard nous observe

       
     Le Roussillon et la méditerrannée    Sur la photo ci-contre on peut deviner le caprin sur son piédestal et admirer la plaine du Roussillon avec Perpignan et sur la droite le lac de Villeneuve de la Raho.
       
      

    la vallée de la Lentilla

       
     Moraines    Ci-dessus c'est le fond de la vallée, plusieurs torrents dont la "Lentilla" se déversent à cet endroit.
    Sur l'autre versant le sentier que nous allons emprunter pour le retour serpente à travers plusieurs moraines.

       Le ciel s'assombrit. Je vous rappelle que le risque de pluie est pour 15 heures. Alors on profite.

       Nous sommes sur la ligne de crête. Le sentier débouche sur une piste, celle qui va au parking des Cortalets. De l'autre côté nous apercevons le refuge du "Prat Cabréra". Bien avant d'y arriver lorsque la piste fait un virage sur la droite le sentier reprend la pinède sur la gauche et nous emmène jusqu'au "Ras del Prat Cabréra". Là nous quittons le GR36 et suivons le GR10 jusqu'à l'abri de "Pinatell".

        Le GR10 suit une même courbe de niveau jusqu'au premier torrent à franchir. Il y en aura quatre.


     
     refuge de Prats Cabréra
       
     ligne de crête  Jonquille perdue
       
      

    GR10 à flanc de montagne

       
      

    superbe cascade

       
      

    le fond de la vallée de la Lentilla

       
     torrent  torrent
       
     pensées    Nous franchissons les quatre passages délicats sans encombre malgré les grandes eaux. Les chaussures de certaines auront pris l'eau mais rien de grave...

       Quelques fleurs éclosent ici ou là en dépit de l'altitude, nous sommes quasiment à 1700 mètres. En franchissant trois combes  recouvertes de rhododendrons on imagine que d'ici le 15 juin ce sera de toute beauté.
       
     Hépatites  rododendrons
       
     la salle à manger

       Nous pique-niquons en une demi-heure. La température baisse. Sur les photos il n'y a plus de bleu, dans le ciel non plus.

       L'abri de "Pinatell" est en vue. Nous quittons le GR10 pour prendre le sentier sur la gauche qui descend jusque Los Masos de Valmanya.

       Ce long chemin parcours une pinède entrecoupée de moraines. La pluie s'invite, nous enfilons les K-ways. Il grêle, l'orage gronde. Le franchissement des moraines devient délicat. Les rochers recouverts de mousse sont maintenant mouillés et très glissants.

     
     l'abri de Pinatell
       
     pinède  l'orage gronde
       
     franchissement d'une moraine sous la pluie

       La pluie a cessé de tomber. Après la cinquième épingle à cheveux nous sommes de nouveau dans un bois très dense, il y a de l'eau et de la mousse partout. La "Lentilla" fait un vacarme étourdissant.

       Après un parcours incertain en sous-bois nous franchissons la rivière par un petit pont récent.

       La voiture est à dix minutes et c'est avec plaisir que nous retrouvons ses fauteuils confortables. Comme à l'habitude tout le monde est content de cette journée malgré la dernière heure sous la pluie.

     
      

     
     le petit pont de bois
       
     

    voir le circuit de randonnée
    télécharger la trace GPX

    © GEOPORTAIL

       Quant au sens de la boucle, nous n'avons aucun regret de l'avoir parcourue par le côté le plus pentu. En effet, feuilles, rochers et pluie forment un cocktail très perturbant au bon équilibre...
    Temps en déplac. : 04:34:02
    Distance : 12,25 km
    Vitesse moyenne : 2,7 km/h
    Rythme moyen : 22′22″ /km
    Vitesse max : 5 km/h
    ↑ 819 m
    ↓ 840 m
       

     

    « Prieuré de SerrabonneSaint Guilhem le Désert »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    4
    broch huguette
    Lundi 16 Mai 2016 à 11:43

    happycette rando me fait envie . A faire peut etre en juin quand il y a des fleurs.....

    bravo à tous les participants

    huguette

     

      • Lundi 16 Mai 2016 à 19:15

        Et oui à faire en juin, trois combes sont recouvertes de rhododendrons sur
        plusieurs centaines de mètres. ça doit être extraordinaire...

        Didier

         

    3
    christiane
    Dimanche 15 Mai 2016 à 09:57

    Génial !!!Quelle belle journée sportive !!! Photos superbes.....A garder sous le "coude"!!!!

    Merci de partager .

    CC

      • Lundi 16 Mai 2016 à 19:12

        c'est vrai que l'on a apprécié le parcours...malgré la pluie à la fin!



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :